Arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique ?

Arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique ?

Arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique ?


Il y a quelques années, les vapoteuses, plus communément appelées « cigarettes électroniques », étaient rares et la plupart des gens n'en avaient jamais entendu parler. Depuis, « vapoter » est entré officiellement dans les dictionnaires francophones. Pourtant, de nombreuses personnes qui ont tenté l’expérience n’ont pas trouvé l’alternative suffisamment probante pour se sevrer de la cigarette traditionnelle.

C’est souvent parce que ces personnes ont été mal conseillées ou mal informées que leur expérience de la vape n’a pas abouti. Nous allons essayer de remédier à cela.

Premièrement, « vapoter » n’est pas « fumer » !

En effet, même si le nuage produit par une vapoteuse peut être impressionnant, il ne s’agit pas là de fumée. La fumée est ce que vous obtenez quand vous brûlez quelque chose et, dans une e-cigarette, rien ne brûle. Ici, c’est un liquide qui s'évapore et se transforme en un nuage de minuscules gouttelettes qui est ensuite inhalé.     

Maintenant que ça est mis au clair, sachez qu’il y a des choses indispensables à savoir pour augmenter vos chances de succès et entamer votre expérience de la vape de la meilleure des façons.

Une grosse majorité des personnes qui achètent une cigarette électronique dans le but de remplacer la cigarette traditionnelle suppose qu'elles vont devoir l’utiliser exactement de la même manière, ce qui peut conduire à des expériences décevantes. Il est donc primordial de comprendre pour augmenter les chances de réussite que l’utilisation d’un tel dispositif est différente d’une cigarette traditionnelle.

La première chose que vous devez garder à l'esprit au sujet d'une cigarette électronique, c'est que ce n'est pas une cigarette. La dénomination de « cigarette électronique » avait du sens quand c’était une nouveauté car cela permettait aux gens de comprendre l’utilité du truc mais ce n’est dorénavant plus le cas et, bien au contraire, maintenant l’amalgame se fait. Une cigarette est du tabac enveloppé dans du papier (de feuilles de tabac dans le cas d’un cigare). Les cigarettes électroniques ne contiennent absolument aucune trace de tabac, du coup, ce ne sont donc pas des cigarettes.    

Pensez à ce que vous procure une cigarette: la nicotine, quelque chose à inhaler, quelque chose à faire avec vos mains, tous ces rituels que vous aimez. Vous pouvez combler toutes ces attentes avec l’alternative électronique, pour autant que vous l'utilisez correctement.    

Là où de nombreux fumeurs se trompent, c'est qu'ils essaient d'utiliser leur nouvelle e-cigarette de la même manière qu'ils ont utilisé une cigarette. Ils trouvent alors que la vapeur n'est pas satisfaisante et ils ont toujours des envies de nicotine. Si cela vous semble familier, c’est plutôt une bonne nouvelle. En effet, vous avez juste à changer quelques petites choses pour obtenir la même expérience satisfaisante.


Bien choisir son appareil    
 
La première étape est de se procurer le bon équipement. Ne choisissez pas l'une des « cigarettes-like » à l'ancienne qui ressemble en forme et en taille à une vraie cigarette, ils ne sont tout simplement pas assez puissants pour comparer les expériences. Au lieu de cela, optez pour un mod électronique en évitant toutefois les drippers ou les atomiseurs sub-ohms qui sont faits pour les amateurs et non pas pour les personnes qui cherchent à arrêter de fumer.


Le taux de nicotine

Ensuite, un point très important est d’obtenir la bonne teneur en nicotine dans votre liquide. Malheureusement, il y a une tendance vers des niveaux très bas de nicotine, et bien que cela puisse sembler une bonne chose, ce n'est pas forcément le cas pour quelqu’un qui veut arrêter de fumer. En effet, ceux-ci auront besoin d'un niveau de nicotine beaucoup plus élevé pour satisfaire la même envie que procure la cigarette traditionnelle. Dans l'Union Européenne, il y a une limite légale de 20 mg par ml que vous devez chercher à approcher le plus possible, si vous êtes un gros fumeur. En dehors de l'UE, vous devriez être en mesure d'obtenir 24 mg par ml.
 

La manière de vapoter    

Autre chose, lorsque vous fumez une cigarette, vous avez tendance à prendre des bouffées courtes et intenses, ce qui ne fonctionne pas bien avec une vapoteuse. Au moment où vous arrêtez d’inspirer, la résistance commence juste à atteindre la température de fonctionnement. Prenez donc des bouffées plus longues et plus douces afin que la résistance ait le temps de faire son travail et de générer un véritable nuage de vapeur.    

Cela peut prendre quelques jours pour s'habituer aux différences entre le vapotage et le tabagisme, mais cela vaut la peine de tenir bon. Si vous avez encore quelques envies au début, c’est normal, ne vous inquiétez pas, vous allez bientôt prendre le coup. Beaucoup de gens diminuent la cigarette traditionnelle en augmentant le vapotage de façon alternative, puis ils réalisent soudainement qu'ils n'ont pas allumé une clope depuis plusieurs jours.

C’est sûr, si vous utilisez votre vapoteuse dans de bonnes conditions, il y a de fortes chances que vous parveniez rapidement à vous passer de tabac.

Bonne chance !